Menu principal
  1. Tableau de bord
  2. Règlementation
  3. Cours
  4. Techniques
  5. Sanitaire et Frelon
  6. Informations

                  

Règlementation relative aux mouvements d’abeilles

18-04-2019

I/ Définitions/ Généralités : Un mouvement correspond à : - un déplacement...

Lire la suite

Arrêté préfectoral

18-05-2015

relatif à l'emplacement des ruches en Lozère (17 juillet 2001)

Lire la suite

Vidéo du rucher-école

18-05-2015

{loadposition video1}

Lire la suite

Muselière anti-frelon

18-05-2015

Après avoir vu quelques frelons asiatiques (1 ou 2 maxi par ruches)...

Lire la suite

Bilan du suivi sanitaire 2015-2018

15-04-2019

  2018 2017 2016 données issues des déclarations volontaires sur le site GDSA48

Lire la suite

Cartographie des mortalités hivernales

26-09-2017

La carte montre une augmentation de la mortalité dans les vallées du...

Lire la suite

Bilan du suivi sanitaire 2015-2016

11-05-2017

Le bilan 2015-2016 est moyen avec 10,8 % de pertes. En comparaison, les...

Lire la suite

Suivi du frelon asiatique (2015-2016)

16-02-2017

La carte 2016 montre une progression le long des grandes vallées et...

Lire la suite

Liste des Techniciens sanitaires apicoles

04-06-2015

Borrel Michel 48230 Chanac 0672081009 borrelmi@wanadoo.fr Clot Alain 48100 Bourg sur Colagne 0673482131 mosykou@gmail.com Dumortier 48100 Marvejols 0682811907 christian.dumortier@hotmail.fr Puel Jean Marie 26780 Malataverne 0673482131 jeanmariepuel48@gmail.com Richard Luc 48100...

Lire la suite

Parrainage

02-05-2015

  Le rucher école du GDSA48 propose aux entreprises et aux particuliers de...

Lire la suite

Présentation

16-11-2013

Le Groupement de Défense Sanitaire Apicole (GDSA) a été créé dans le...

Lire la suite

La lecture de l’article de Joseph DESCHAMPS dans la santé de l’abeille de mars-avril 2015 m’a incité à faire des essais concernant les cadres à bâtisse libre et les cadres à jambage.

La rencontre et l’échange avec Joseph lors de son intervention à la fête de l’abeille noire au Pont-de-Montvert à l’automne 2015 m’ont motivé à apporter ma contribution à cette belle initiative qui est pour moi une avancée sanitaire et économique durable dans la gestion de nos ruchers.

20150522 165553

Plusieurs points m’ont séduit et convaincu du bien fondé de cette initiative :

  • L’intérêt économique : 1.5 cm de cire gaufrée en tête de cadre est plus économique qu’une plaque entière, étant auvergnat : un chou c’est un chou…

  • suite à un échange avec joseph Deschamps et au regard de son travail, en 2016 je mets des cadres sans aucune amorce.

  • la qualité des cires du commerce utilisées ne peut être contrôlée par l’apiculteur que je suis. Sont-elles très propres, sans pesticides et autres prédateurs de nos abeilles ?

  • La possibilité de laisser les abeilles libres de bâtir les cellules comme elles le désirent (femelles/mâles).

  • la rapidité de travail lorsque l’on désire retirer du couvain de mâle pour lutter contre le varroa.

  • l’utilisation très aisée et à long terme des cadres de corps après montage (avec les cadres à jambage ,le cadre à réformer dans une ruche, est à nouveau opérationnel en moins de 2mn : il suffit d’avoir un seau pour récupérer la cire et un couteau pour le nettoyer).Donc plus de transport et de manutentions de cadres inutiles.

Les différentes techniques utilisées lors de mes essais en 2015

  • des cadres de corps filés avec une amorce de 1.5 cm en tête de cadrecorps files

  • des cadres avec un jambage et une amorce

  • 20160323 093739corps avec jambage

  • des cadres de hausse filés équipés avec une amorce de 1.5 cm

  • vous trouverez ci-joint les photos des différentes techniques et les résultats.

cadre de hausse amorce

Analyses et intérêts :

  • Plus aucun problèmes de cadres de cires gaufrées qui se déforment et tombent à la chaleur lors des visites et des stockages dans les véhicules.

  • gain de temps : plus aucun gaufrage des cadres

  • gain d’argent : 0 kg de cire gaufrée

  • je ne mets plus aucun jambage oblique sur les cadres de corps, mais simplement un jambage en milieu de cadre :

j’utilise un côté de cadre que je coupe à la dimension et le positionne au milieu afin que les abeilles l’intègrent dans la cire. (cf photo).

  • Concernant les cadres de hausse, je les file simplement : les abeilles bâtissent aussi vite qu’avec des cires gaufrées et nous sommes dans le respect de nos « fifilles ».